Les HPV, c’est quoi ?

Les HPV, c’est quoi ?

Les Human PapillomaVirus (HPV) sont des virus qui infectent la peau et les muqueuses. Il en existe environ 200 types : ils peuvent toucher les organes génitaux internes et externes, la région anale, plusieurs zones de la peau ou encore la bouche et la gorge. Contrairement à certaines idées répandues, les HPV concernent les femmes et les hommes.

 

Estimation du nombre moyen de nouveaux cas de cancers et de verrues génitales liées aux HPV par an en Belgique :

7000-9000 verrues génitales
634 cancers du col de l’utérus
110 cancers de l’anus
78 cancers de la vulve et du vagin
58 cancers de la gorge, de la bouche, des amygdales et du pharynx

7000-9000 verrues génitales
141 cancers de la gorge, de la bouche, des amygdales et du pharynx
66 cancers de l’anus
57 cancers du pénis

Les HPV font partie des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) les plus fréquentes du monde.

Près de 90 % des personnes contaminées vont éliminer le virus spontanément après 1 à 2 ans grâce à leur immunité naturelle. Dans la plupart des cas, l’infection par un HPV passe inaperçue car le virus est présent dans les cellules de la peau ou des muqueuses sans manifester de symptômes. Il peut donc être transmis sans le savoir. 

Il existe deux grandes catégories de HPV :

  • Les virus qui affectent principalement les muqueuses et sont transmissibles sexuellement. Ces infections sont souvent bénignes mais peuvent évoluer en lésions précancéreuses puis en cancer. C’est de cette catégorie de HPV que traite la brochure.
  • Les virus qui affectent la peau et provoquent des verrues bénignes au niveau des mains et des pieds.

Comment est-on infecté·e par un virus HPV ?

  • En ce qui concerne les HPV génitaux : principalement par contact sexuel (génital, oral, anal ou cutané) avec une muqueuse ou une zone infectée
  • En ce qui concerne les verrues sur les mains et les pieds: principalement par contact de peau à peau ou via une surface contaminée

La transmission des HPV est possible sans verrue apparente ni aucun symptôme.
Une infection souvent invisible.